0
Valérie Lévesque
bénévolat

Le don de soi, une heure à la fois !

« Le don de soi est la plus belle relation qu’on peut avoir avec l’autre ». Il s’agit de la seule phrase que j’ai retenu d’une entrevue que j’ai donné à Radio-Canada le 5 décembre pour la journée du bénévolat, mais elle reflète bien ma pensée.

Le bénévolat est entré dans ma vie très naturellement. J’ai toujours voulu apporter un peu de bonheur aux gens. Au secondaire, j’ai étudié dans le programme d’éducation internationale (P.É.I.) et nos professeurs nous encourageaient à faire des activités bénévoles comme nettoyer les parcs, ramasser des denrées, chanter dans une chorale d’église, lire pour des personnes âgées, etc. Ainsi, nous apprenions à nous impliquer dans notre communauté et à intégrer cette activité dans nos vies.

On me demande souvent comment est-ce que je fais pour entrer ce moment dans mon horaire chargé. La vérité? Parce que mon bénévolat est un choix. Comme il s’agit d’une priorité à mes yeux, j’évite à tout prix de toucher à cette période de mon agenda.

Je fais du bénévolat parce que j’ose croire que ma présence fait une différence dans la vie de la personne que je rencontre. Je suis persuadée qu’un simple sourire peut changer la journée de quelqu’un. Voilà pourquoi je suis heureuse d’offrir de mon temps à un organisme qui soutient les gens d’ici. Je m’implique à l’Association du cancer de l’Est du Québec (http://www.aceq.org/). J’ai commencé comme bénévole démarcheur pour la campagne de porte-à-porte, ensuite je suis devenue animatrice de bingo et perce-neige (bénévole qui accompagne les gens, les informe et les écoute en leur offrant soutien et réconfort). Dans les dernières années, j’ai fait des choix et j’ai conservé surtout l’animation du bingo. Chaque lundi soir depuis maintenant 4 ans, je me rends à l’Hôtellerie Omer-Brazeau pour divertir les personnes atteintes de cancer et leurs proches. Il est important pour moi de le faire et j’ai choisi de le faire maintenant, alors que je n’ai pas encore d’enfants. Je continuerai tant et aussi longtemps que cette activité me fera vibrer. La passion, le plaisir et le dynamisme sont mes trois alliés dans mon animation.

Le 8 décembre 2016, j’ai eu l’honneur de voir mon implication bénévole soulignée dans le cadre du 5 à 7 annuel de reconnaissance de l’Association du cancer de l’Est-du-Québec (http://www.aceq.org/news/view/260/lang:fre). J’ai reçu le prix hommage de la relève. Je suis très fière et très touchée de cette mention. Je tiens à en parler. Pas parce que je m’implique dans l’espoir d’avoir un prix… Mais bien parce que ça me permet de répéter haut et fort que nous ne sommes jamais trop jeune pour faire une différence dans notre communauté. Nous n’en avons pas toujours conscience, mais chaque petite heure fait une différence. Les bénévoles, nous donnons beaucoup… Mais nous recevons une richesse précieuse, inestimable, en retour. Une richesse du coeur.

bénévolat

Marie-Christine xxx

Vous pourriez aimer...

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!